Match d’improvisation le mardi 2 juillet à 20h30 à l’Espace Nino Ferrer proposé par l’atelier théâtre du collège G.Politzer de Dammarie-les-Lys Entrée libre

Septembre 2006 – hasard ou coïncidence – deux jeunes professeures se retrouvent au collège G.Politzer de Dammarie-les-Lys. Elles s’étaient justement rencontrées dix ans auparavant à l’atelier théâtre et improvisation du lycée Joliot Curie. C’est donc tout naturellement qu’elles décident de monter à leur tour un atelier ouvert à tous les élèves du collège.

Depuis 2006, l’atelier se déroule chaque mardi de 16h30 à 18h et a pris, au fil des années, des formes et des chemins variés : partenariats avec des ateliers théâtre d’autres établissements, stages avec des comédiens professionnels, expérimentation du théâtre-forum, etc. Rien n’est jamais figé dans cet atelier qui se propose avant tout de se laisser porter par les projets de ses élèves tout en leur permettant de faire de belles découvertes : improviser, c’est tout sauf faire n’importe quoi ni parler pour ne rien dire, la liberté du comédien n’est source de plaisir que s’il obéit en contrepartie à un certain nombre de règles et de codes très précis, au premier rang desquels l’écoute de l’autre et le sens du collectif. Inestimable apprentissage en pleine adolescence.

Cette année, l’atelier a accueilli une vingtaine d’élèves du collège, de la 6e à la 3e, novices ou fidèles, sans compter les anciens qui reviennent. Car c’est aussi un espace de convivialité qui s’est créé au fil du temps.
Après un premier match d’improvisation des plus prometteur en avril à l’espace Nino Ferrer, les jeunes comédiens espèrent finir l’année en beauté au cours d’une ultime rencontre le mardi 2 juillet à 20h30 à l’espace Nino Ferrer. Et comme un match d’improvisation n’est que peu de chose sans public, ils vous attendent nombreux et enthousiastes !

Qu’est-ce qu’un match d’improvisation ?
Au cours d’un véritable spectacle animé par un maître de cérémonie et de joyeux musiciens, deux équipes de comédiens se rencontrent sur une patinoire au cours d’improvisations dont les modalités sont fixées par un arbitre implacable. Un thème, quelques secondes de réflexion et en piste ! C’est le public qui vote à la fin de chaque improvisation. Ce même public peut également manifester son mécontentement en jetant un chausson sur la patinoire. Alors, à vos cartons et à vos chaussons !